Cours particuliers : comment trouver le bon tuteur ?

Lorsque l’enfant commence à accumuler de mauvaises notes, il est préférable de prendre au plus vite des mesures pour éviter l’échec scolaire. L’une des solutions consiste à faire appel aux services d’un professeur particulier. Même si le marché des cours à domicile fleurit depuis quelques années en France, il n’est cependant pas évident de trouver un bon tuteur pour un apprenant qui a des difficultés dans une ou plusieurs matières. En effet, il y a de nombreux facteurs à prendre en compte. Comment trouver alors le prof parfait pour son enfant ?

Les organismes de soutien scolaire : la solution pour trouver un tuteur sérieux

Trouver un bon tuteur ou une personne compétente pour des cours particuliers n’est pas une mince affaire. Si le bouche-à-oreille est souvent une excellente solution de recrutement, cette méthode a des limites. Un ami peut-être très satisfait du travail d’un professeur avec son enfant. Cependant, il ne faut surtout pas oublier que les besoins varient d’un apprenant à un autre. Il faut donc se faire sa propre idée avant de choisir l’enseignant recommandé.

On peut pour cela organiser des entrevues avec plusieurs tuteurs et écouter leur démarche pédagogique avant de se décider. Toutefois, le mieux à faire est de contacter directement des agences comme GoStudent pour organiser des cours particuliers. De cette manière, les parents ont la garantie d’avoir un coach scolaire dont le profil répond parfaitement à leurs attentes. Ces organismes permettent de trouver facilement des professeurs certifiés en France, en Belgique et en Suisse. Ils proposent un appui dans toutes les matières scolaires (mathématiques, anglais, français, etc.).

De plus, profiter des services de ces entreprises est idéal pour gagner du temps et s’épargner des démarches administratives. Pour faire simple, ce sont ces prestataires qui s’occupent de tout pour trouver le tuteur. Le parent de l’apprenant a seulement besoin de régler les frais des cours à l’entreprise concernée. Il faut aussi préciser que ces services permettent de bénéficier d’une réduction d’impôt en France.

professeur particulier, cours particulier

Quelles sont les difficultés scolaires de l’enfant ?

Avant de se lancer dans la quête du bon tuteur, il faut d’abord examiner les lacunes et points faibles de l’enfant. Pour faire simple, il faut passer en revue ses bulletins scolaires et manuels éducatifs pour voir les domaines dans lesquels il a besoin d’être épaulé. Si l’enfant a du retard dans une matière littéraire ou scientifique, le parent doit prendre le soin de se discuter avec les enseignants de son fils ou sa fille pour avoir leurs avis. Ceux-ci connaissent mieux les performances en classe de l’apprenant. Ils peuvent alors fournir une quantité d’informations inestimables.

C’est à partir de ses informations que le parent saura exactement les matières dans lesquelles son bout de chou a besoin d’un appui supplémentaire. Par exemple, si l’élève a des difficultés en anglais et que ses notes dans cette matière ne font que chuter, il serait tout à fait inutile de recruter un professeur qui enseigne les lettres ou les mathématiques.

Quel est le niveau de compétence du professeur particulier ?

Le niveau de compétence est un critère très important dans le choix d’un coach scolaire. Un niveau élevé implique généralement que le professeur maîtrise la ou les matières qu’il enseigne. Le parent doit donc s’assurer que le tuteur est qualifié pour dispenser des cours à son enfant. Retenez que pour encadrer un lycéen, le diplôme requis est au minimum un BAC+3. S’il s’agit d’un étudiant, l’enseignant doit avoir un BAC+5. Plus le niveau de l’apprenant est élevé, plus celui du tuteur doit l’être également. Cela permet au coach d’avoir assez de recul et de maturité pour dispenser son cours et mieux encadrer l’élève.

La personnalité du tuteur : un atout dans la relation prof/élève

Un entretien permettra au parent et au professeur de discuter librement des lacunes et points faibles de l’enfant. Cette petite réunion est idéale pour apprendre à se connaître et fixer des objectifs ensemble. Elle permettra surtout au parent de mieux cerner la personnalité du professeur. Pour ce dernier, la rencontre servira à savoir si l’élève a besoin d’une remise à niveau ou s’il doit préparer un examen, par exemple.

Les apprenants sont toujours attirés par des enseignants en fonction de leur personnalité. Cela améliore la communication et la compréhension, car les élèves se sentent à l’aise. L’état dans lequel un apprenant se trouve quand il reçoit une information a une grande importance sur la manière dont il la comprend. Autrement dit, si la présence de son coach l’intimide ou le rend nerveux, il n’assimilera absolument rien.

Si, à l’école, le parent n’a pas la possibilité de choisir les professeurs de son enfant, cela n’est pas le cas pour les cours particuliers. Il peut non seulement le sélectionner, mais il peut également faire des entrevues avec l’enseignant avant de le recruter. Il pourra donc prendre le temps de choisir un professeur qui a un bon feeling avec son fils ou sa fille. Par exemple, on peut recruter un tuteur qui partage les mêmes passions ou hobbies que son enfant, afin que ce dernier soit à l’aise lors des cours.

soutien scolaire, tuteur

Quelle est la pédagogie de l’enseignant ?

Chaque enseignant a son propre style de pédagogie, c’est-à-dire ses propres méthodes pour amener les apprenants à comprendre son cours. Par exemple, certains tuteurs sont très actifs et proposent de nombreuses pistes pendant leurs séances, alors que d’autres sont passifs et ne réagissent qu’après une question de l’apprenant. Dans tous les cas, un bon coach scolaire doit savoir s’adapter aux besoins spécifiques de ses élèves pour les aider à progresser à leur rythme. Pour cela, il doit posséder 4 qualités essentielles. Il doit être patient, humble, savoir écouter ses étudiants et partager sans retenue ses connaissances.

Quelles sont les disponibilités et la flexibilité du tuteur ?

Il ne sert à rien de recruter un professeur particulier qui n’est pas disponible. Il faut donc prendre le soin de consulter son emploi du temps lors de l’entrevue. Avec les activités extrascolaires, les loisirs et les routines familiales, il est aujourd’hui difficile aux enfants de définir un moment à consacrer aux cours à domicile. C’est pourquoi le parent doit faire en sorte de choisir un coach qui s’adapte à l’emploi du temps de l’apprenant. Toutefois, les séances se font généralement le week-end ou en fin de journée, après les cours en classe. En fonction de la disponibilité de l’apprenant, on peut opter pour des cours du soir.

Autre critère non moins important : le suivi de l’apprenant. Certains tuteurs ne se soucient de leurs élèves que lors des séances. À la fin des cours, ils passent à autre chose. Pour aider l’enfant à progresser, il faut miser sur un coach scolaire qui propose un suivi régulier et efficace.

Laisser un commentaire