Dents du bonheur : corriger le diastème

Encore appelé « dents du bonheur », le diastème est l’espace qui sépare les deux incisives centrales supérieures. Comme son nom l’indique, le diastème est assimilé à un porte-bonheur, car cette position particulière des dents représente un atout de charme pour certains. Toutefois, pour d’autres personnes, cela constitue une source de complexe.

Ainsi, pour cette catégorie d’individus, le diastème est inesthétique et inélégant. Si vous en faites partie, sachez qu’il existe plusieurs solutions pour corriger le diastème bien qu’il ne s’agisse pas d’une véritable urgence médicale. Découvrons-les dans cet article !

Quelles sont les causes du diastème (dents de bonheur) ?

nn

Un ensemble de facteurs cumulatifs peut être à l’origine du diastème. Parmi ceux-ci, on retrouve :

  • Le frein trop développé: lorsque le frein labial supérieur est trop volumineux, il peut venir écarter les incisives centrales, voire s’insérer entre celles-ci ;
  • Le rapport entre la taille des dents et de la mâchoire déséquilibrée: dans le cas où l’espace qui se trouverait sur l’arcade dentaire resterait inoccupé par des dents de tailles suffisantes, les dents ont tendance à s’écarter et à créer des diastèmes ;
  • Les dents trop petites et pas assez larges: lorsque les dents sont trop petites, ils ne peuvent pas occuper tout l’espace disponible dans la mâchoire ;
  • Les causes génétiques: la plupart du temps, on observe un trait familial avec des diastèmes dentaires retrouvés chez les parents ou les frères et sœurs ;
  • Les mauvaises habitudes dans l’enfance: de façon mécanique, la succion tardive du pouce ou de la tétine peut écarter les dents et dégrader la santé bucco-dentaire. Cela peut aussi aboutir aux mêmes conséquences esthétiques en cas de déglutitions atypiques avec une propulsion de la langue contre l’arcade supérieure ;
  • La maladie parodontale: les mobilités dentaires peuvent faire leur apparition chez l’adulte et écarter les dents, aboutissant à la création d’espaces plus ou moins importants.

Comment corriger les dents du bonheur ?

nn
Vous êtes complexé(e) par votre diastème ? Ne vous inquiétez pas, il existe plusieurs traitements pour resserrer les dents écartées.

La pose de facettes dentaires

Pour ceux qui veulent un résultat assez rapide et non invasif, l’installation des facettes dentaires constitue la solution idéale pour resserrer vos dents du bonheur. Même lorsque les dents sont très étroites, ce traitement est recommandé. Pour ce faire, le dentiste va poser les facettes céramiques ultrafines sur les dents pour qu’elles paraissent plus larges et qu’elles occupent l’espace interdentaire.

Ensuite, un scanner intrabuccal sera réalisé afin d’avoir les empreintes individuelles des dents. Cette solution a l’avantage de permettre la conception de facettes sur mesure grâce à une imprimante 3D. En plus d’être durables, les facettes dentaires offrent un rendu très naturel et esthétique.

La pose d’un appareil orthodontique

Dans la plupart des cas de diastème, l’on a recours à la mise en place d’un appareil dentaire sur les incisives. À cet effet, des bagues sont placées sur la face externe des incisives pour les rapprocher. Généralement, ce traitement est fait sur une durée de 9 à 18 mois et les résultats sont plutôt bons.

Il est également possible d’avoir recours à l’orthodontie invisible pour fermer un écart entre les incisives. Pour traiter ce genre de situations, les aligneurs invisibles sont tout à fait indiqués et offrent de bons résultats tout en se faisant discrets. Soyez sûr que personne ne saura que vous portez un appareil orthodontique.

La réhabilitation prothétique

Lorsque l’écartement est lié à une étroitesse des dents ou dans d’autres cas, le dentiste pourra vous recommander de vous faire poser des couronnes sur vos incisives supérieures. De façon esthétique, le résultat est très satisfaisant, car les couronnes ont la même couleur que les dents. Cependant, la pose d’une couronne implique également un meulage qui n’est pas forcément souhaitable sur des dents saines.

La chirurgie

Dans certains cas, les dents du bonheur sont liées à une mauvaise position ou à une malformation du frein labial. Le patient peut alors avoir recours à la chirurgie pour favoriser une réparation naturelle de ses dents écartées. Souvent réalisée au laser, il s’agit d’une intervention qui se fait sans anesthésie, ni douleur, mais qui permet de réduire efficacement l’espace entre les incisives.

De plus, la chirurgie évite la formation d’une poche de bactéries entre les dents. Il peut aussi arriver qu’une chirurgie du frein labial soit suivie par un traitement orthodontique.

En conclusion, il n’est pas obligatoire de resserrer vos dents du bonheur. Vous pouvez ainsi très bien vivre avec sans prendre le moindre risque concernant votre santé bucco-dentaire si ce diastème ne vous gêne pas pour parler ou pour manger.

Par contre, si vos dents du bonheur vous gênent que ce soit d’un point de vue fonctionnel ou esthétique, il existe plusieurs options qui s’offrent à vous pour fermer l’espacement qui les sépare. Il revient au dentiste de vous conseiller sur la meilleure solution pour retrouver un sourire qui vous plaise en se basant sur les causes de vos dents du bonheur.

Suivez-nous sur les réseaux !

Recevoir les nouveaux articles de blog :

Auteur de cet article :
Chloe Rabussier
Bordelaise pure souche, je suis une passionnée de mode et de beauté, j'écris des articles et des astuces beauté & déco pour vous partager ma passion.
Dernières News

Laisser un commentaire