Maillot de bain menstruel : je l’ai testé voici mon avis

Parce que les règles nous concernent toutes, et que nous avons toutes connu les tracas de l’été et l’inconfort des protections hygiéniques… Tout comme vous j’ai entendu parler de la montée en popularité des alternatives réutilisables : les culottes et les maillots menstruels. Très intriguée, je me suis alors lancée pour vous partager mon avis et mon expérience avec un maillot de bain menstruel. Dans cet article, je vous partage sans filtre mes doutes, mes impressions et ma véritable expérience avec un maillot de règles. J’ai attendu que mes règles arrivent et j’ai bien veillé à ce qu’elles soient abondantes pour pouvoir vivre une expérience au plus proche de la réalité. Bonne lecture !

Mes doutes concernant le maillot de bain menstruel

En tant que femme, lorsque les premières pubs sur les maillots menstruels, je me suis tout de suite sentie concernée. Existe-t-il réellement une solution plus confortable et fiable que les tampons pour cet été ? Vais-je enfin pouvoir me baigner sereinement et me promener sur la plage sans cette petite voix incessante qui veut me faire croire que j’ai une tâche ?

Mon enthousiasme s’est rapidement fait rattraper par mon pessimisme. Un maillot de bain pour les règles ? Je me suis tout de suite posé la question de la fiabilité, à me demander s’il était possible de porter un maillot de bain menstruel avec des règles abondantes, et si l’efficacité était durable. Aussi, j’ai remis en cause le confort : comment un maillot épais et absorbant peut-il être confortable ? Et quand bien même si l’absorption est efficace hors baignade, est-ce que ce sera aussi le cas une fois dans l’eau ? Et de l’extérieur, est-ce que ça va se voir ?

Alors, j’ai pris mon courage à deux mains, j’ai acheté un maillot de bain menstruel pour flux abondants (pour ne pas prendre de risques !), et j’ai commandé un maillot de bain menstruel Smoon qui me semblait correspondre le plus à mes critères : écoresponsabilité, confort, sécurité.

Découverte du produit : plutôt agréablement surprise !

C’est parti pour l’unboxing ! Je découvre mon colis, très bien emballé, un bon point pour commencer. Côté matière, après l’avoir palpé dans tous les sens, il a l’aspect d’un maillot de bain classique, que l’on peut porter incognito, m’en voilà rassurée !

Ensuite, je regarde d’un peu plus près l’épaisseur du maillot : comme promis, plusieurs couches absorbantes composent le maillot de bain. De l’extérieur, la membrane de protection est totalement invisible, j’en suis moi-même surprise car je ne l’aurai pas cru possible.

Vient le moment tant attendu de l’essayage. J’enfile mon maillot menstruel, et… Je me sens bien ! Je me sens comme dans un maillot de bain sans protection, quel confort ! Pour la coupe, j’ai pris une forme culotte bikini. L’avantage de cette marque, c’est qu’elle propose plusieurs coupes : culotte, shorty et même des tangas ; mais aussi plusieurs épaisseurs en fonction du flux ! Pour mon premier test, j’ai préféré opter pour du classique.

Que de bonnes impressions pour le moment, passons au test ultime de la baignade !

Une baignade tout en confort, et en sécurité

Comme nous sommes au printemps, l’eau est un peu froide à la plage ou au lac qui sont proches de chez moi. Je décide de réaliser le test dans une piscine intérieure et chauffée. Pour vous donner un ordre d’idée, j’y suis restée une demi-journée, soit environ 3 heures en faisant des allers-retours dans les bains, les jacuzzis, les transats et les spas.

Je suis changée, bien dans mon maillot, personne ne se doute que c’est en réalité un maillot de bain qui me protège de mes règles. Sur l’instant, j’ai tout de même eu un moment de doute quant à son absorption. Mais je me jette à l’eau !

Au bout d’une heure, je suis allée aux toilettes pour vérifier qu’il n’y avait pas de tâche, c’était plus fort que moi. Je vois qu’il y a eu des pertes, mais pas de fuite, c’est incroyable ! Je retourne à l’eau et après plusieurs minutes à nager et à profiter, me voilà sortie pour de bon. De retour aux vestiaires, pas de tâches, pas de fuites, zéro trace, aucune odeur. Pour tout vous dire, j’ai même oublié que je portais un maillot menstruel, quelle liberté !

Une chose à laquelle il faut penser par contre les filles, c’est de prendre un petit sac pour y déposer votre culotte usagée pour qu’elle soit séparée de vos autres affaires. Une fois rentrée chez moi, je l’ai nettoyée avec du savon de Marseille puis passée en machine à 30°C comme indiqué par la marque. La culotte est sortie impeccable, toute propre, prête à être de nouveau portée.

lavage maillot de bain menstruel

Au vu de la parfaite absorption durant ces 3 heures non stop dans l’humidité, je suppose que pour une journée à la plage le confort et la sécurité sont également de mise. J’émets tout de même un doute pour la durabilité pour une journée complète (du matin jusqu’à la fin d’après-midi).

Je suis vraiment très agréablement surprise par le maillot de bain menstruel ! Honnêtement, je la porterai cet été à la plage sans aucun doute. Mais par précaution, je pense qu’il vaut mieux avoir une deuxième culotte menstruelle de bain sur soi pour pouvoir se changer au bout de 4 à 6 heures suivant le flux. D’autant plus si la journée se rallonge avec un repas au restaurant en bord de plage par exemple. Une pochette pour le maillot utilisé, une autre pour un maillot tout propre et le tour est joué ! 

J’espère que mon expérience pourra vous convaincre à l’essayer par vous-même. Je pense que chaque femme est différente, chacune connaît son corps, ce qui va être confortable ou non pour elle, etc… Alors la meilleure façon de savoir si le maillot de bain menstruel est fait pour vous… C’est de l’essayer !

Suivez-nous sur les réseaux !

Recevoir les nouveaux articles de blog :

Auteur de cet article :
Chloe Rabussier
Bordelaise pure souche, je suis une passionnée de mode et de beauté, j'écris des articles et des astuces beauté & déco pour vous partager ma passion.
Dernières News

Laisser un commentaire