Quel est l’avis des dermatologues sur l’épilateur à lumière pulsée ?

L’été est là, nous avons besoin d’une peau douce et lisse sans aucune imperfection. Pour cela, on sort tout son matériel d’épilation, mais entre la cire chaude, la cire froide, le rasoir ou encore le laser, que doit-on choisir ? L’épilation avec la lumière pulsée, vous y avez songé ? Nous vous en parlons en détail avec cet article et avec les conseils de la dermatologue Nina Roos.

Quel est le mode de fonctionnement de la lumière pulsée ?

Généralement, lorsqu’on entend parler d’épilation à lumière pulsée, nous sommes intriguées : comment cela fonctionne exactement ? Est-ce que cela brûle comme le laser ? Est-ce que la repousse du poil est plus longue ? Il faut savoir tout d’abord que la lumière pulsée possède le même mode de fonctionnement que l’épilation au laser. Un appareil spécialisé envoie une lumière qui sera absorbée par le pigment du poil. Avec la lumière pulsée, la lumière produit de la chaleur qui va freiner la repousse du poil en brûlant (avec une micro-brûlure) le bulbe du poil. Les poils qui sont sur le reste du corps ne sont pas les bienvenus, et on aime toutes s'en débarrasser. Ce n'est pas comme les poils de nos sourcils que nous aimons chouchouter avec de l'huile de ricin par exemple.

Les épilateurs à lumière pulsée à choisirlumiere pulsee epilateur

Dr. Roos nous conseille d'opter pour les marques connues qui sont soucieuses de respecter les normes françaises et européennes (et avec un marquage CE). Les comparatifs en ligne vous donneront une idée sur la marque et le modèle d'épilateur à lumière pulsée que vous devrez privilégier. Certaines marques se distinguent plus que d'autres et les modèles n'ont pas tous les mêmes fonctionnalités.

Comme l’épilation à lumière pulsée utilise une lumière plus diffuse et non un faisceau concentré comme celui du laser, elle va être moins invasive. Pour qu’un résultat soit satisfaisant, il faut retoucher les zones de manières régulières avec une fréquence de deux à trois mois après la première séance. Cette épilation est considérée comme semi-définitive, elle n'est donc pas définitive comme le laser.

Conseils pour utiliser une épilation à lumière pulsée

Il faut savoir que l’épilation et les appareils à lumière pulsée ne sont pas très efficaces sont sur les peaux foncées. En effet, pour avoir un résultat, il faut que la peau soit claire et que le poil contraste avec la peau (qu’il soit épais et de couleur foncée.).

Selon la dermatologue Roos, l’épilateur à lumière pulsée peut marcher sur une peau mate. Pour une peau mate, il faut ainsi modifier les paramètres de son appareil afin de choisir le réglage ou le mode le plus faible. La raison est que l’appareil vise à “brûler” les pigments noirs ou foncés. Il ne fait donc pas la distinction entre la peau et la cible, d’où l’importance de régler son appareil sur le mode le plus faible pour éviter les brûlures.

Selon Dr.Roos, pour que l’épilation à lumière pulsée puisse marcher, il faut que l’appareil puisse détecter la racine du poil. À fin que cela soit possible, il faut la racine soit présente, pour cela, deux méthodes de préparation avant l’utilisation de l’appareil existent :

  • Se raser le jour même ;
  • S’épiler vingt-quatre heures avant.

Contre-indications

Vous l’aurez compris, cet appareil a besoin de voir la racine du poil et que ce dernier soit bien foncé. Cet appareil ne s’utilise donc pas pour se débarrasser d’un duvet. L’appareil n’est pas non plus conçu pour les poils clairs ou pour éliminer du poil fin. Les autres contre-indications données par le Dr. Roos concernent l’âge d’utilisation de l’appareil à lumière pulsée. Il faut en effet l’utiliser vers l’âge de vingt ans et plus, Dr. Roos déconseille de l’utiliser chez les jeunes adolescentes, car la pilosité peut ne pas encore être arrivée à maturité. Les autres contre-indications qui sont connues concernant l’appareil à lumière pulsée concernent son utilisation sur certaines zones de la peau. En effet, outre le fait qu’il ne faut pas utiliser la lumière pulsée sur le duvet au risque de le voir devenir encore plus épais, il faut aussi ne pas l’utiliser sur :

  • Les tatouages ;
  • Les grains de beauté ;
  • Les zones de peau percées.

D’autres contre-indications existent concernant ce mode d’épilation, elle est déconseillée aux femmes enceintes et qui allaitent, mais pas seulement. Des personnes sous certains traitements médicamenteux doivent respecter des précautions. Dans le doute, il vaut mieux consulter un dermatologue qui vous conseillera.

Laisser un commentaire