Comment créer une association de mamans entrepreneures ?

Même si l’image de la maman qui s’occupe de ses enfants est encore tenace, elles sont de plus en plus nombreuses à se lancer dans l’aventure de entrepreneuriat. En créant leur entreprise, beaucoup font le choix de travailler depuis la maison où elles doivent gérer leur activité professionnelle et l’organisation familiale. Ainsi, certaines peuvent se sentir dépassées et isolées face à cette multitude de tâches qui leur incombent. Si vous êtes une maman entrepreneure et que vous souhaitez créer une association au sein de laquelle trouver du soutien et de l’entraide, nous allons vous donner un guide à suivre pour y parvenir.

Première étape : trouver un nom et fixer le siège de votre association.

Pour créer votre association de mamans entrepreneures, il vous faudra suivre plusieurs étapes et en tête de celles-ci, il faut définir le nom que vous souhaitez donner à votre structure associative. Vous devrez respecter des règles précises dans ce choix comme le fait que le nom de votre association devra comprendre que des lettres de l’alphabet et au maximum 250 caractères. Bien sûr ce nom devra être unique pour ne pas l’assimiler à une autre structure existante.

Lire notre article : Mon avis sur le savon Ghassoul visage

Ensuite vous devrez fixer la localisation du siège de votre association et plusieurs solutions s’offrent à vous. Pour faciliter les choses, vous pouvez domicilier ce siège chez vous. Si vous avez un espace extérieur, vous pourrez y organiser vos réunions avec les membres de l’association mais à certaines conditions. Il vous faudra commencer par quelques aménagements et notamment par clôturer cet espace extérieur. Pour plus de discrétion, choisissez parmi les clôtures jardin qui vous permettrons de cacher le vis à vis, comme les clôtures en bambou, les murs à gabion… Si vous préférez bien distinguer votre vie privée de votre association, vous pouvez également mettre le siège chez un autre membre, dans un bâtiment de la commune ou auprès d’une société de domiciliation.

Lire notre article : Crème fermeté visage efficace, comment la choisir ?

Lorsque vous avez finalisé le nom et le siège de l’entreprise, il vous reste à rédiger les statuts de votre association puis de faire une déclaration initiale auprès de la préfecture, du greffe des associations ou de la sous-préfecture par courrier ou en ligne. Enfin vous allez réaliser l’immatriculation de votre association et obtenir un numéro Siret.

maman travaille avec enfant

Comment gérer une structure associative ?

Même si la création de l’association peut paraître fastidieuse, la gestion l’est encore plus car il faut être très rigoureux. Il vous faut mettre en place une bonne gestion et une bonne organisation pour pouvoir répondre aux obligations légales. De cette manière vous serez sûre d’être bien en règle et vous pourrez développer votre concept associatif, en organisant des événements qui permettront d’attirer des nouveaux membres, des dons, voir des subventions. Avant tout, il vous faudra bien connaître les démarches et formalités à effectuer pour gérer les finances, obtenir les autorisations…

Lire notre article : Calendrier lunaire : Quand se couper les cheveux en fonction des phases de la lune

Il y a notamment plusieurs facettes importantes en ce qui concerne la gestion de l’association et qui ont une importance non négligeable. C’est le cas du financement, de la fiscalité et de l’assurance. Il est fortement conseillé d’avoir un compte bancaire pour votre association pour gérer les dépenses et encaisser les cotisations et ce compte est même obligatoire si vous recevez des subventions. En ce qui concerne les dépenses, il est préférable que celles-ci soient bien prévues et budgétisées pour ne pas avoir de mauvaise surprise.

Dernières News
Les + Populaires

Laisser un commentaire